UKRAINE


 

En Ukraine, pendant l'Antiquité, les colons grecs pratiquaient déjà la viticulture sur la presqu'île de Crimée et sur toute la côte sud. Actuellement, la surface viticole de l'Ukraine est d'environ 150 000 ha, qui se répartissent sur trois zones:

- le littoral occidental à la frontière roumaine,

- la Crimée,

 

- à la frontière hongroise, la région sub-carpatique dont Moukhatchevo est le centre.La Crimée est de loin la région vinicole la plus intéressante du pays et elle possède un climat méditerranéen. Elle est devenue à la fin du XVIIIe siècle, sous le règne de la Grande Catherine, une partie de l'Empire Russe.

 

Le Comte Mikhail Vorontzov contribua au développement viticole de cette région en y fondant une cave et un institut du vin qui est encore le plus important des pays de la Communauté des Etats Indépendants (CEI) aujourd'hui.

 

En 1894, le Tsar fit construire à Massandra "la plus belle cave du monde" pour y faire des vins doux et puissants pouvant alimenter sa résidence d'été, appelée Livadia, établie près de Yalta. Ces vins ont acquis à l'époque et connaissent encore une réputation internationale malgré les aléas historiques ayant touché la région.

 

La Crimée, qui possède un climat méditerranéen, est de loin la région la plus intéressante du pays. Elle est devenue à la fin du XVIIIe siècle une partie de l'Empire Russe. Le Comte Mikhail Vorontzov contribua au développement viticole de cette région en y fondant une cave et un institut du vin qui est encore le plus important de la CEI.

 

Ce domaine fut initialement fondé par le Tsar Nicholas II en 1894 pour fournir la cour royale. 

 

De longues galeries furent taillées à même la montagne, pour construire une énorme cave sur trois niveaux, 7 tunnels parallèles sur chaque niveau; d'une longueur de 150 mètres. 


Massandra

La température y est constante toute l'année de 13 ou 14 degrés. La cave à vin de Massandra est considérée comme l'une des plus belles au monde. Ce grand domaine, situé sur la côte criméenne de la Mer Noire, près de Yalta, propose une gamme de 28 types de vins différents. 

 

A l'exception de quelques vins secs rouges provenant de Alushta, tout les vins sont mutés (du style Porto ou Madère) ou liquoreux.

 

La collection de Massandra. Le premier vinificateur de Massandra, le Prince Lev Sergeivich Golitzin, collectionnait de nombreux grands vins. A sa mort, il les légua tous au domaine Massandra en donnant ainsi naissance à la Collection de Massandra. La Collection fut cachée pendant la révolution de 1917, pour être découverte en 1920 par l'Armée Rouge. Staline ordonna de rassembler tous les vins qu'il trouva dans les palais des Tsars pour les rajouter à cette Collection de Massandra. En 1941, par crainte de l'avancée de l'armée allemande, la Collection fut déménagée.

 

Quand les Nazis s'emparèrent de Yalta, ils déversèrent tout le vin qui restait en cuve dans la Mer Noire. C'est au moment de la libération de Yalta en 1944 qu'on commença la tâche monumentale de ramener ces centaines de milliers de bouteilles à leur place.

 

Aujourd'hui, elle est devenue l'une des plus grandes collections de vieux vins au monde. On l'estime à plus de 1 million de bouteilles, avec des millésimes remontant jusqu'à 1775 (un Jerez de la Frontera). C'est une véritable bibliothèque historique : beaucoup considèrent Massandra comme un trésor national.