ETATS-UNIS Californie


 

La "Vitis Labrusca" est une vigne sauvage qui poussait sur le continent américain bien avant l'arrivée des premiers colons. Elle fut supplantée, au milieu du XIXe siècle, par des cépages plus célèbres appartenant à la Vitis Vinifera.

 

Le développement de la viticulture en Californie s'est effectué dans un premier temps au travers des moines franciscains qui élaboraient le vin pour célébrer la messe. Le père Junipero Serra créa une première mission en 1769 à San Diego, la première d'une lignée de 21, étendues tout le long de la Californie. Ces moines élaboraient des vins sucrés et des Brandy (Cognac, eau de vie...).

 

Les pionniers de la viticulture venaient de divers pays comme la France, l'Allemagne, la Hongrie... et introduisirent dans les années 1850 plus de 100 cépages européens. A la fin de cette période, la Ruée vers l'Or permit l'installation d'une industrie commerciale du vin en Californie et cette fièvre de l'or devint la fièvre du vin. Après une courte période, la superficie des vignes plantées avait plus que doublé et en 1862, le nombre de vignes atteignait les 8 millions.

 

L'épidémie de phylloxéra, au cours de la deuxième moitié du XIXe siècle, puis la prohibition, de 1919 à 1933, vont détruire une grande partie du vignoble. Ce n'est qu'à la fin des années 60 que de grandes wineries commenceront à se développer, donnant comme résultat à la viticulture le leadership californien des cultures fruitières

 

La diversité des climats et des terroirs permet, selon les endroits, d'employer des cépages de Bourgogne, de Bordeaux, des Côtes du Rhône, d'Italie, d'Allemagne, ou au contraire du sud de l'Espagne. La fraîcheur de certains secteurs leur permet de faire des Riesling à l'allemande, et des mousseux qui cherchent à concurrencer les vins de Champagne.

 

D'autres bénéficient d'un climat relativement proche de celui de Bordeaux. Meritage désigne un assemblage de style Bordeaux. L'élaboration de ces vins est une pratique qui se développe mais demeure rare. Dans la plupart des régions vinicoles de Californie, le climat est proche de celui des Côtes du Rhône ou de l'Italie du Nord.